Une soirée entre amis.. 2nde partie

<< Une soirée entre amis.. 1ère partie

Brad et Gisèle étaient au corps à corps, dansant l’un contre l’autre, tout en se déshabillant mutuellement. Gisèle était magnifique dans un ensemble noir, que Brad cherchait à lui enlever.

Laurie et Christophe, quant à eux, étaient bien plus avancés que nous. Elle n’était plus vêtue que de son corset, les seins sortis de leur prison de tissu, installée en levrette, Christophe debout derrière elle, la pénétrant de plus en plus profondément. Laurie n’était pas avare de gémissements, et ses cris agrémentaient formidablement bien notre entrée en matière…

 

 

Nos deux amis, en couple se connaissant parfaitement, allaient bon train. Laurie s’était déjà retournée, couchée sur le dos, les jambes entourant la tête de son homme. Il léchait avidement son petit bouton, la pénétrant de ses doigts, comme on pouvait en juger par les mouvements de son bras.

Gérald avait compris combien je pouvais avoir envie de lui, de par les balancements de mon bassin. Il se saisit d’un préservatif, et pendant qu’il s’en chaussait, je caressais doucement ses bourses de ma langue. Il appuya doucement sur mes épaules une fois l’opération terminée pour me coucher sur le dos et écartant mes jambes. Toujours debout, il dirigea sa verge vers mon entre-jambe. Son gland se fraya un passage jusqu’à l’entrée de ma caverne, sans difficulté, tellement j’étais humide. D’un grand coup de hanche, il me pénétra, et la surprise, l’excitation, le plaisir de cet acte m’arracha un cri plus fort encore que ceux de Laurie. S’en suivit un déhanchement lent et profond de Gérald, qui me maintenait les jambes à la verticale, contre son torse. Sa pénétration lente ne faisait qu’accentuer mon plaisir, la profondeur lorsqu’il m’emboîtait jusqu’à la garde m’arrachait de faibles gémissements que je ne pouvais retenir.

Brad s’était penché vers nous, m’embrassant un sein puis la bouche, comme pour s’assurer que tout allait bien.. Je ne pouvais que le rassurer d’une caresse sur la joue, les yeux mi-clos. Gisèle s’était aussi penchée sur moi, à côté de Brad, et du bout du doigt, avait écarté mes grandes lèvres pour retrouver mon petit bouton gonflé par l’excitation. Elle était nue, superbe..

Brad, après s’être assuré de mon bien-être se retourna vers Gisèle, et se coiffant d’un préservatif à son tour, la porta à demi contre le mur le plus proche. Une jambe relevée, l’autre touchant terre, Gisèle semblait parfaitement à l’aise dans cette position pourtant assez acrobatique et épuisante pour les deux partenaires. Brad, quant à lui, la pénétrait avec impatience, ponctuant chaque profondeur d’un faible râle de plaisir. Gisèle se caressait les seins, tout en appréciant le bonheur d’être prise par mon mari.

 

Pénétration vaginale - photo offerte par X-ArtJe fis mine de me retourner, pour que Gérald comprenne mon envie. A quatre pattes devant lui, je balançais mes fesses de gauche à droite, en de petits mouvements circulaires, pointant ma petite rosette vers le ciel. Gérald comprit rapidement ce que j’attendais de lui. Un doigt puis deux vinrent caresser mes fesses, les écartant légèrement pour pouvoir mieux apprécier la vue. Son majeur descendit le long de ma raie pour finir par pénétrer mon anus, très doucement . Mes hanches poursuivaient leur ronde danse pendant que Gérald dilatait peu à peu mon petit trou à l’aide de ses doigts. Comprenant mon impatience, il se présenta à l’entrée, et me laissa maître de cette pénétration. Ponctué de cris de plaisir mêlés à une faible douleur, mes fesses se rapprochaient de lui très lentement, jusqu’à ce que je sente qu’il était en moi.. Gérald reprit ses va-et-vients au plus profond de moi, claquant ses cuisses contre mes fesses, m’arrachant des cris de plaisir de plus en plus forts. Je ne voyais plus nos partenaires autour de nous, ni même mon mari, occupée simplement par ce plaisir que m’offrait Gérald et par celui qu’il prenait.

A côté de nous, les couples s’étaient rapprochés, Laurie et Christophe étant venus prendre part aux ébats de Gisèle et Brad. Le couple légitime s’occupa d’abord de Gisèle, l’entourant de part et d’autre, pour l’embrasser, lui caresser les seins, les lécher. Cette dernière avait maintenant trois personnes uniquement pour son plaisir, et elle ne fut pas avare de cris : Brad rythma de plus en plus sa pénétration, et très vite, le corps de Gisèle fut secoué de spasmes, pendant qu’elle hurlait  » Oh Oui !!! C’est trop bon, encore..encore.. oui ! »

Laurie, comprenant que son amie venait d’avoir un terrible orgasme, embrassa Brad, et, l’aidant à s’enlever de l’emprise de Gisèle, l’emmena jusqu’au lit où elle le fit s’asseoir. Enlevant le préservatif du sexe toujours fièrement dressé de mon mari, elle le prit en bouche, lui arrachant de nouveaux gémissements. Brad était à côté de moi, et j’entendais son plaisir au loin, très occupée par l’accouplement que l’on formait avec Gérald.

 

Femme assise sur un homme - Photo offerte par X-ArtLaurie, ne voulant pas être en reste, châpeauta de nouveau la verge de Brad et s’installa accroupie sur lui. Elle dirigeait les opérations, il ne put qu’apprécier les mouvements du bassin de Laurie, occupant ses mains sur ses seins lourds. Elle rythmait elle-même son propre plaisir et celui de son partenaire, en une position peu commune pour une femme de sa corpulence, mais dont la vitalité me laissait rêveuse. Son balancement provoquait des remous sur le lit, tant elle voulait donner et prendre du plaisir !

Gérald avait cessé son chevauchement en de brefs petits acoups que je perçus dans mon petit trou, et dans un soupir qui en disait long, il se retira et s’allongea à côté de moi. J’en profitais pour l’embrasser, et le remercier du plaisir qu’il m’avait donné, tout en ôtant le préservatif qui l’encombrait maintenant, rempli de semence laiteuse. Je l’aidais à se relever et après avoir passé chacun nos sous-vêtements, nous retournâmes au salon boire un verre bien mérité.

Gisèle et Christophe étaient eux-aussi encore dans la chambre, il la prenait en levrette à même le sol, sur les coussins que nous avions disposés autour du lit. Elle s’accrochait aux draps du lit alors qu’il poursuivait, avec frénésie, les va-et-vients, sa longue tige pénétrant Gisèle en butée.

Gérald et moi entendions les cris de nos amis au travers de la cloison, j’étais assise dans le canapé, dans ses bras, un verre à la main. Il me caressait un sein de sa main libre, frôlant mon téton tout en poursuivant la discussion que nous avions entamé avant que nous allions visiter la chambre.. Ce fameux soir au club, là où nous nous sommes rencontrés.

Ce fut ensuite au tour de Gisèle et Christophe de nous rejoindre, tous deux aussi peu vêtus que nous, et enfin Brad et Laurie, qui vinrent s’asseoir près de nous, le sourire aux lèvres.
Les couples légitimes se reformèrent avec chacun un baiser à l’attention de son conjoint, pour reprendre tous ensemble la conversation que nous n’avions pu terminer. Le buffet dînatoire était un succès, et tous nous félicitèrent pour notre préparation. La discussion était animée, et nous passions tous les 6 une excellente soirée.

A plusieurs reprises, les couples se reformèrent différement, des baisers langoureux furent échangés, des langues se promenèrent vers d’autres langues, d’autres tétons, d’autres pénis ou d’autres clitoris.. Gisèle et moi nous retrouvâmes toutes les deux alors que les trois hommes s’occupaient de Laurie. C’était une expérience tout à fait nouvelle que de se retrouver en tête à tête avec une femme, et de pouvoir lui procurer autant de plaisir avec pour seule arme ma langue et mes doigts fut vraiment intéressant, enrichissant et satisfaisant. Mon désir montait encore et encore, j’avais envie d’elle, de Laurie, d’un homme, de plusieurs hommes, de mon homme.. C’est d’ailleurs Brad qui nous rejoint le premier, et qui s’occupa de mes petites fesses pendant que je poursuivais l’exploration de l’entre-jambe de Gisèle. Il me pénétra d’un coup, trouvant l’entrée de mon vagin sans même la chercher, en glissant tout simplement, tellement je mouillais ! Gisèle aussi était humide.. que dis-je, trempée !
Christophe ne tarda pas à nous rejoindre, il prit la place de Brad, déjà chaussé d’une nouvelle capote..

Laurie et Gérald quittèrent la chambre les premiers. Nous ne tardions pas à réintégrer le salon aussi, fatigués, reput, et heureux de notre soirée.
Nos amis ne restèrent guère plus longtemps après cela.. Il était déjà 1 heure du matin, nous n’avions pas vu le temps passer ! Nous furent unanimes pour dire que la soirée fut un succès, un vrai régal pour tous, et qu’il nous tardait déjà de programmer la revanche..

Avec mots-clefs , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Une réaction à Une soirée entre amis.. 2nde partie

  1. Pingback:Une soirée entre amis.. 1ere partie - Jolie coquine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>