Un été de canicule (34) – Une fille ardente…

<< Pris sur la chaise de la cuisine

 

Je sentais mon sexe durcir en elle, alors que son ventre se pressait contre le mien, et qu’avec ses coups de reins, elle faisait monter aussi bien son plaisir que le mien. Je saisis entre mes doigts les pointes saillantes à travers l’étoffe douce et soyeuse.

Solène poussa un petit cri de plaisir, et redressant la tête dans un mouvement vif, planta son regard dans le mien juste avant de plaquer sa bouche à la mienne.

Sa langue ardente poussa avec hardiesse contre mes lèvres et s’introduisit dans ma bouche, tandis que m’enlaçant entre ses bras, elle écrasait ses seins contre mon torse.

Temporairement privé du plaisir de caresser ses seins qu’elle frottait contre les miens, juste séparés par le voile fin de sa nuisette, je fis … pour lire la suite..