Le cours de natation – 1ere partie

J’aimais le contact avec l’eau, j’aimais la mer, la piscine, mais à mon grand regret, je n’avais jamais appris à nager. Je battais des pieds et des mains dans l’eau, essayant tant bien que mal d’avancer, mais je ne ressemblais à rien, et j’avais conscience, malgré un corps plutôt bien fait, d’avoir l’air ridicule lorsque je nageais.

 

Cette année, j’ai donc pris la décision d’apprendre à nager. J’ai pris quelques leçons, mais tout en travaillant, il était difficile de trouver du temps pour les leçons. Au mois de juin, j’ai posé une semaine de vacances, et n’ayant rien de prévu, j’ai décidé de prendre des cours intensifs, à raison d’une à trois heures de cours par jour.

 

Me voilà donc en route pour la piscine municipale pour réserver mes cours. J’avais rendez-vous avec le professeur pour fixer le planning.

Arrivée sur place, je me présente et indique la raison de ma venue. La jeune fille à l’accueil me guide jusqu’à la porte d’un petit bureau à laquelle elle frappe. Une voix jeune et fraiche répond aussitôt :

– Entrez !

– Bonjour Claire. Voici Madame G. qui souhaite prendre des cours de natation. Je vous laisse, il me faut retourner en caisse ! dit la jeune fille en souriant et faisant demi-tour pour repartir.

– Merci Pauline, à tout à l’heure.

 

J’étais surprise de voir une femme : je ne saurai dire pourquoi mais j’avais imaginé que mon professeur serait un homme.. Je lui tendis la main :

– Bonjour Madame, enchantée, je m’appelle Sonia G.

– Très heureuse Sonia, appelez moi Claire ! dit-elle en me souriant. Et si cela ne vous ennuie pas, on pourrait se tutoyer, ce sera plus simple, surtout si on doit passer du temps ensemble !

– Ce sera avec plaisir Claire, on devrait passer une bonne partie de la semaine prochaine ensemble effectivement..

 

Je lui expliquais donc la situation, et nous fixions le planning pour la semaine suivante, à raison de 2 heures par jour, voir 3 heures à la fin de la semaine selon la confiance que j’aurai acquise. J’avais eu le temps de l’observer alors que nous bavardions, et elle était jolie : grande et athlétique, cela va de soi, rousse, les cheveux ondulés lui tombant sur les épaules, des doigts longs et fins, sa peau était claire, très blanche. J’imagine qu’elle avait du mal à bronzer avec son type de peau.. Habillée d’un tee-shirt et d’un short court, je ne pouvais guère apprécier la qualité de ses formes, mais de ce que je voyais, son corps devait être agréable pour les yeux !

 

Il faut que je vous dise que ma vie, depuis quelques mois, était assez monotone, une aventure d’un soir, ou d’une semaine, mais jamais mieux, et souvent avec des hommes qui se fichaient pas mal de mon plaisir !

L’un était marié, et m’appelait encore de temps à autre pour qu’on se voit. Il s’en sortait bien au lit, et passer un moment avec lui était agréable. Cependant, les moments avec lui étaient assez rares et irréguliers, j’étais donc loin d’être satisfaite, que ce soit sur le plan sentimental ou sur le plan sexuel.

 

Jolie rousse aux jambes longues - photo offerte par JoymiiClaire se leva pour me raccompagner jusqu’à la porte. Elle était belle, ses jambes étaient longues, musclées juste ce qu’il faut pour garder sa féminité. Cette fois-ci, c’est elle qui me tendit la main. Sa peau était douce, et je prolongeais un instant mon geste pour garder en mémoire le grain de sa peau.

– Au revoir Sonia. Repose toi bien ce week-end car lundi, nous attaquons de bonne heure !

– Bon week-end à toi Claire, je serai en forme, ne t’inquiète pas. lui répondis-je en riant.

En effet, lundi matin, nous avions rendez-vous à 8 heures !

 

Le week-end me semblait long, j’avais terriblement envie de commencer mes cours de natation avec la belle Claire ! Heureusement, un barbecue organisé par un ami me permit de me distraire le dimanche. Rentrée chez moi, le dimanche soir, je préparais mes affaires de piscine, et sans manger (nous avions passé l’après-midi à table), je me couchais regardant la télévision avant de m’endormir.

Le lundi matin, j’étais prête de bonne heure, j’avais hâte de commencer les cours, et j’espérais que cette semaine me permettrait de bien apprendre à nager, étant donné que dans deux mois, nous devions partir avec des amis en Espagne où nous avions loué une villa avec piscine.. Ils me connaissaient bien, et seraient surpris de me voir nager aussi bien qu’une sirène ! Je riais seule, en prenant mon petit-déjeuner en pensant à ça.. Une jolie sirène, voilà ce que j’espérais être cet été..

 

La piscine était déserte à cette heure matinale, et à part quelques nageurs, j’étais la seule à être en cours. Claire m’avait prévenue que je serai sa seule élève puisque j’avais opté pour la formule « cours particuliers » mais je n’imaginais pas que je serai aussi pratiquement seule dans la piscine ! Au moins, personne ne pourrait se moquer de moi.

Je rentrais dans l’eau, et faisais quelques mouvements pour m’échauffer, le temps que Claire n’arrive. Je guettais l’entrée du coin de l’oeil, et la vis passer le pédiluve presque aussitôt. Elle était vêtue de la même manière que l’autre jour, un tee-shirt ample et un short court. Je ne pouvais apprécier que ses jambes, mais elles étaient un plaisir pour les yeux ! Elle se déplaçait un peu comme une danseuse, tout en souplesse, ne touchant presque pas le sol. Un sourire sur les lèvres, elle s’approchait de moi. Après m’avoir saluée, elle me demanda si j’étais prête à commencer, si j’étais en forme..

– Je suis fin prête Claire !! Apprend moi à bien nager cette semaine, et je t’invite au resto samedi soir ! lui répondis-je dans un sourire.

– Ca me va, on commence donc ! dit-elle en riant.

 

La séance fut intense, Claire ne me laissait que peu de répit. Elle me suivait sur le bord de la piscine, et à la fin de chaque longueur, elle se penchait sur moi pour corriger mes gestes, me donner des conseils et les consignes pour la longueur suivante. Je craignais de ne pas arriver à tenir les 2 heures de cours, mes muscles me faisant de plus en plus mal. Alors que j’avouais à Claire que je n’en pouvais plus, au bout d’une heure trente de cours, elle me fit passer dans le petit bassin où j’avais pied. On en avait fini avec les longueurs pour aujourd’hui, il me fallait corriger certains gestes en faisant du « sur-place ». Cela me permettrait de reprendre mon souffle et de terminer la séance en douceur.

 

Je la suivis jusqu’au petit bassin, mes jambes ayant un peu de mal à me tenir. J’entrais dans l’eau, et restait près d’elle. Elle m’indiqua vouloir me faire travailler « la brasse » mais uniquement le mouvement de jambes. Je m’accrochais donc au rebords, et commençais les mouvements de jambes, essayant de faire de mon mieux. Claire s’était accroupie près de moi et m’encourageait à voix basse. Sa voix me portait, m’obligeait à aller plus loin, à aller au bout de mes forces. Jusqu’à ce qu’elle me dise que le cours était fini, je poursuivais mes efforts pour ne pas la décevoir. Je savais que ma journée serait compliquée, que j’aurai mal partout, mais je m’étais lancé ce défi, et il fallait que j’y arrive. En prime, la jolie Claire me donnait des ailes, et j’avais envie de lui montrer que j’allais y arriver.

Le cours terminé, Claire me raccompagna jusqu’aux douches se trouvant un peu avant son bureau. Elle me donnait quelques conseils pour éviter d’avoir trop de courbatures, notamment celui de prendre un bon bain chaud cet après-midi ou ce soir pour que mes muscles se détendent, et aussi de boire beaucoup.

– En attendant, commence par prendre une douche bien chaude ici, il y a des douches particulières si tu préfères. Je dois te laisser.. On se voit demain à la même heure, c’est bien ça ?

– C’est ça Claire. Je ne sais pas encore dans quel état je serai, mais je viendrai malgré tout !! dis-je avec un pauvre sourire fatigué.

– J’espère bien !! Au pire, je vais te laisser mon numéro si tu vois que ça ne va vraiment pas.. tu m’appelles et on décale à demain soir pour que ton corps se repose un peu plus. Attends moi là, je vais au bureau chercher de quoi noter.

Je la regardais s’éloigner rapidement, elle me faisait un drôle d’effet, avec ce mini short qui n’avait rien de sexy et qui pourtant me donnait très envie d’elle. De même, son tee-shirt ample qui cachait ses formes, j’aurais aimé l’enlever pour découvrir ce qu’elle portait en dessous..

Claire revint presque aussitôt, un post-it dans la main.

– voici mon numéro, appelles moi si ça ne va pas demain matin, j’ai vérifié et j’ai un créneau demain soir de 18 à 20h. C’est toi qui vois, pour moi, ça revient au même.

– Merci Claire, c’est gentil à toi ! A demain, donc, et je te tiens au courant..

– A demain Sonia, bonne journée.

 

Je rentrais chez moi, et m’allongeais sur mon lit, les muscles mous, le corps fourbu. Je ne sais combien de temps j’ai dormi, mais ce fut un repos bien mérité, peuplé de jolis rêves.. Claire nageait avec moi dans la piscine vidée de son public, elle était totalement nue, son corps collé au mien, et elle tirait sur les ficelles de mon maillot de bain. Bientôt, ce dernier atérissait sur le bord et ses mains sous mes fesses, elle guida mes jambes autour de ses reins. Nos seins se touchaient maintenant, nos tétons en érection se frôlaient à chaque mouvement dans l’eau. J’approchais mes lèvres contre les siennes, déposais un baiser sur sa bouche, puis je laissais glisser mes lèvres sur sa joue, son cou. Je rejetai son buste légèrement en arrière pour pouvoir atteindre ses seins, son mamelon : ma langue tournoyait autour de son téton, le chatouillait, le suçait, le mordillait. Claire poussait de petits soupirs de plaisir, ses mains continuant à me caresser les fesses, ses cuisses, à me serrer contre elle..

Quel beau rêve, j’aurais préféré ne pas me réveiller ! L’après-midi était bien entamé, à 16 heures passées, pourtant je n’avais pas faim, j’étais encore toute excitée par ce doux rêve. Me relevant de mon lit pour aller jusqu’à la salle de bain, je découvrais des muscles dont je n’aurai jamais imaginé l’existence.. J’allais donc faire couler mon bain, comme me l’avait conseiller mon professeur, pour détendre mes muscles.

Tout en sortant mes affaires de mon sac pour les faire sécher, je sortais le numéro de Claire, et m’empressais de le rentrer dans le répertoire de mon téléphone. Je ne sais pourquoi j’appuyais sur la touche « appeler » mais maintenant que c’était fait, je ne pouvais plus reculer !

Claire me répondit à la troisième sonnerie. Je bafouillais une excuse, une mauvaise manipulation pendant que je rentrais son numéro sur mon téléphone… En riant, elle m’indiqua que ce n’était pas grave, qu’elle venait de finir sa journée de travail. Je sautais sur l’occasion et l’invitais à venir prendre un café avec moi, je n’habitais pas loin de la piscine.. Enfin, si elle n’avait rien de mieux à faire !!

 

– Avec plaisir Sonia.. Laisse moi juste le temps de prendre une douche et m’habiller, et j’arrive. Je n’ai rien de prévu sur l’instant, enfin rien que je n’ai très envie de faire en tout cas !

Je lui indiquais comment venir à mon appartement, ainsi que le digicode pour rentrer dans l’immeuble.

Tout en l’attendant, je préparais une cafetière et sortais un paquet de gâteaux du placard.

L’eau coulait toujours dans mon bain, et je coupais le jet d’eau peu avant que l’eau ne déborde.

Claire sonna à ma porte à ce moment là, je laissais tout en plan pour aller lui ouvrir. Je la découvris habillée pour la première fois : elle portait un jeans ajusté et un débardeur moulant. Une veste de sport complétait sa tenue, simple mais qui mettait son corps en valeur.

Sa poitrine était menue mais bien faite et certainement bien ferme, un petit 85B ou C à mon avis, que j’aurais bien tenu dans mes mains.

 

Je crois qu’elle avait compris que je la détaillais, et elle en faisait de même. Ce fut elle qui parla la première :

– J’espère que je te plais aussi en étant habillée ?

– Humm.. (elle m’avait vraiment surprise là !) Oui, tu es encore plus jolie ainsi.. Ton tee-shirt ne me permettait pas d’apprécier tes formes à leur juste valeur !

Elle eut un sourire coquin, et me frôlant, entra dans mon salon.

 

(la suite très vite…)

Avec mots-clefs , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

3 réactions à Le cours de natation – 1ere partie

  1. paolo01 a écrit:

    Je suis homme hétéro, mais comme j’apprécie, votre prose. Récit très bien écrit, exitant et dont on attend la suite avec impatience.

  2. PAOLO01 a écrit:

    tres joli récit vite la suite svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>