Au bord du lac – Acte 5

<<  Au bord du lac – Acte 4

Laura, elle, se relevait, et ramassait son paréo. Elle le remit en place, puis se pencha sur nous. Elle offrit à Sean un long baiser langoureux puis, se penchant vers moi, elle me caressa les cheveux, m’embrassa sur la joue, puis déposa un petit baiser sur ma bouche. Je murmurais un « merci ma belle », elle me répondit en pressant ses lèvres contre les miennes. Je comprenais qu’elle avait pris autant de plaisir que nous, cela me suffisait pour être heureuse de sa venue.

Sean et moi l’avons suivi du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse, et tous deux, nus sur la plage, profitions du silence. Je lui demandais en l’embrassant :

– Est-ce que ça t’a plu ?

 

Sean me serra un peu plus dans ses bras, ses lèvres collées aux miennes en un doux et long baiser. Puis il me regarda dans les yeux pour me répondre :

– Tu es pleine de surprises.. Oui ça m’a plu..

Un frisson nous parcourut en même temps, une brise s’était levée, plutôt fraîche sur le bord du lac.

– Veux-tu venir chez moi pour finir la nuit au chaud ? Mon appart’ n’est pas grand mais il est confortable et chauffé.. Ca te dit ?

– Humm.. oui, pourquoi pas ? Je pense que mon cousin ne rentrera pas seul ce soir et que je serai à la porte… et tu es vraiment de bonne compagnie !

– Je te remercie, tu n’es pas mal non plus ! lui répondis-je en riant et en lui donnant ses vêtements pour qu’il se rhabille. Je passais à mon tour mes vêtements, rapidement, et pliais la couverture sur laquelle nous avions fait notre show avec Laura.

En retournant vers la voiture, Sean me prit la main et la pressa dans la sienne. Cela me fit un drôle d’effet mais je ne disais rien. Le trajet était court, et nous restions silencieux. Sean me caressait la nuque et les cheveux pendant que je conduisais.

– Nous voici arrivés ! J’espère que mon humble demeure te conviendra pour la nuit à venir..

J’ouvrais la marche, et montant les deux étages qui menaient à mon appartement, Sean avait une vue directe sur mes fesses. A plusieurs reprises, il attrapa mes hanches et stoppant mon ascension, il me plaquait contre le mur pour m’embrasser. J’ai même cru qu’il allait me sauter, ici, dans l’escalier, mais non.. Sean restait plutôt sage, et ne s’attaquait qu’à ma bouche ou à mon postérieur avec de petites caresses.

 

Je savais qu’il n’y avait pas grand monde dans les appartements voisins, tous occupés par des étudiants qui sortaient pratiquement tous les soirs, et ce soir ne faisait pas exception. Nous franchîmes la porte d’entrée et nous retrouvions directement dans le séjour/chambre/bureau meublé uniquement avec de la récup. Sur la gauche, on retrouvait un coin cuisine, puis une porte porte menant à la salle de bain. Au centre de la pièce, face à l’entrée se trouvait une table, qui me servait aussi de bureau, et deux chaises. Enfin, au fond à droite de la porte d’entrée, j’avais disposé un clic-clac qui faisait office de lit (que je ne dépliais pas le plus souvent) et de canapé.

J’invitais Sean à s’asseoir et lui demandais si il voulait boire ou manger quelque chose. Me répondant par l’affirmative, je lui proposais de l’eau avec un sirop et sortis un paquet de chips. Avant de le rejoindre sur le canapé, je fis jouer de la musique douce sur mon ordinateur portable. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous avions fini le paquet de chips et nos verres. Je lui montrais la salle de bain, si il désirait prendre une douche ou se mettre à l’aise, le temps que je déplie le canapé-lit.

Il s’exécuta et disparut dans la salle de bain. J’entendis l’eau couler, et en profitais pour regarder mon téléphone portable : j’avais reçu un sms tout à l’heure, mais ce n’était pas le moment de regarder ! C’était Xavier qui me souhaitait une bonne soirée, m’ayant vu partir avec Sean.. Grrr ! Il avait besoin de m’envoyer un message !! Il faudra qu’on ait une discussion tous les deux.. Enfin non, il faisait ça à chaque soirée, c’était un petit jeu entre nous, mais ce soir, je ne trouvais pas ça amusant.. Et puis Sean était différent des autres, il était gentil, attentionné, il ne profitait pas de moi. Dommage qu’il ne soit pas d’ici !

 

Jolie blonde aux seins nus - photo offerte par Babes.com

Je fis un rapide sms à Xavier pour lui souhaiter une bonne nuit et coupais mon portable. Nous ne serions plus dérangés ainsi.. J’ouvris le lit, et passais la main sur les draps. Ils sentaient encore bon la lessive, je les avais changés la veille, en espérant ne pas être seule ce soir. C’était bien vu ! L’eau ne coulait plus depuis quelques secondes, j’enlevais très rapidement mes vêtements pour ne garder que mon string et m’allongeai sur le lit.

 

 

Sean franchit la porte, une serviette autour de la taille, se frottant les cheveux. En me voyant, il sourit et s’arrêta sur le pas de la porte. Il me regardait, les yeux à la fois gourmands et tendres. Le temps s’était arrêté, une fraction de seconde, comme sur une photo.. J’avais envie de lui, mais j’avais aussi envie qu’il reste, encore, toujours peut-être ?

Je secouais mentalement la tête pour balayer cette idée. Nous ne nous connaissions pas, il vivait à des centaines de kilomètres, et l’entrée en matière avait été plutôt « hot », comment imaginer une histoire entre nous ? Je lui fis signe de s’approcher de moi, de me rejoindre sur le lit. Il s’exécuta aussitôt.

A chaque pas qu’il faisait, je pouvais voir ses cuisses où les muscles saillaient, son ventre où les abdominaux ressortaient, ses pectoraux. Il avait une carrure imposante qu’il avait acquise par la musculation et le rugby à raison de 4 ou 5 entraînements par semaine. C’était une passion chez lui, presque une drogue, son équipe avait d’ailleurs remporté le tournoi régional l’année passée, et ils étaient en bonne voie pour gagner de nouveau cette saison.. J’avais appris tout cela au cours de la soirée, Sean s’illuminait lorsqu’il parlait rugby, sa timidité s’envolait.

 

Il s’allongea contre moi, et m’embrassa. Sa main s’était posée sur mon sein, et le caressait doucement.

– Tu es jolie, vraiment très jolie Julie.. Merci pour ton accueil, pour cette soirée et cette nuit en ta compagnie.. je crois que je pourrais rester près de toi longtemps si tu le voulais..

Il me regardait avec tendresse. Non, il ne fallait pas, Sean, je t’en prie, ne me dis pas des choses comme ça !! Je criais dans ma tête, il ne devait pas être amoureux de moi, tout comme je ne devais pas l’écouter !! Je me mis à rire pour rendre notre conversation plus légère.

 

Jolie blonde aux seins nus - photo offerte par Babes.com

– Voyons Sean, tu ne me connais pas, tu ne devrais pas dire des choses comme ça !! Je suis une vilaine fille, pas sage du tout.. Tu devrais me punir d’ailleurs !

Je l’embrassais pour l’empêcher de répondre et soulevais le pan de sa serviette couvrant ses bijoux.

 

Il se dégagea lentement de mon étreinte, cessa sa caresse sur mon sein, et me regarda dans les yeux :

– Je suis sérieux Julie.. On en reparlera, je suis encore là pour quelques jours.. J’ai envie de toi maintenant, mais tu le sais déjà..

 

Il enfourna sa langue dans ma bouche, me poussant légèrement pour que je m’allonge sur le dos, il reprit ses caresses sur mes seins, sa langue cherchant la mienne en un baiser fiévreux.

 

(la suite très bientôt..)

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>