Au bord du lac – Acte 3

<< Au bord du lac – Acte 2

Je m’étais promis de ne pas retomber amoureuse avant de ne m’être amusée, d’avoir profité de ma jeunesse, de mes années d’étudiante, d’avoir « essayé » plusieurs hommes, mais avec lui, quelle relation allions-nous pouvoir avoir ?

Milles questions restaient pour le moment sans réponse, parce que c’était lui, et pas un autre. J’ai cédé à une impulsion, j’en ai profité, j’ai eu du plaisir, beaucoup de plaisir, et lui aussi, il me semble.. Profitons juste de cet instant, il sera temps de voir ce que donne cette relation par la suite !

 

Notre pause déjeuner se termina plutôt calmement, comme si rien ne s’était passé. J’avais repassé mon bas de maillot de bain, et réajusté mon soutien gorge, le temps de sécher complètement. Nous restions allongés sur la plage, à discuter de tout et de rien, mais sans revenir sur ce qui s’était passé et sans parler de l’avenir.

Une fois secs, nous avons revêtu nos habits et rassemblé nos affaires. Il nous fallait retourner à la fac pour un cours du soir. Dans la voiture, je fis marcher la radio, et nous ne disions rien : j’étais un peu fatiguée, et ses traits tirés montraient que lui aussi. Il était probable que nous aurions du mal à suivre ce cours..

La journée se termina ainsi, bien que devant les copains, nous faisions en sorte d’être « comme avant », une sorte de gêne régnait entre nous lorsque nous étions tous les deux. Cela dura les jours suivants, mais jamais nous n’avons reparlé de ce fameux après-midi.. Pourtant, j’y pensais chaque jour, et chaque nuit aussi.

 

Le soir, lorsque je me retrouvais seule dans ma petite chambre d’étudiante, je replongeais dans le lac, dansant autour de lui, ou encore sur la plage, assise sur sa bouche..

Ma main se dirigeait droit vers mon entre-jambe, sur ma culotte, puis, se glissait en dessous. Je sentais les doigts de Xavier me pénétrer alors que sa langue frottait mon petit bouton.. mon doigt se glissait entre mes lèvres, puis à l’entrée du vagin cherchant un peu de mouille, et remontant vers mon clitoris, faisant des va et vient..

Je me retrouvais allongée sur le dos, la verge de Xavier entre mes jambes, cherchant l’ouverture pour une pénétration profonde.. ma main s’agitait encore plus sur mon clitoris, l’autre guidant mon gode pour satisfaire mes envies..

Ses gestes étaient plus lents, plus profonds, puis saccadés, son corps secoué par des secousses violentes, il venait d’avoir un orgasme..  Mon corps se contractait, immobilisant le gode dans mon vagin secoué de spasmes, ma main ralentissant ses caresses sur mon clitoris, j’avais eu aussi un orgasme…

Chaque soir, Xavier revenait en moi dans ma chambre, en rêve, et chaque soir, j’avais un orgasme en pensant à lui. Et pourtant, chaque jour, je le voyais et faisais comme si de rien n’était ! Je n’arrivais pas à lire en lui, à savoir ce qu’il pensait, pourtant je le regardais souvent à la dérobée, je l’observais. Je l’avais surpris une fois ou deux à faire de même, il me regardait, me détaillait, mais jamais il ne m’en a reparlé.

 

Vendredi soir approchait et une soirée était prévue. J’attendais le week-end avec impatience, et notamment cette soirée pour que je puisse peut-être me trouver un charmant jeune homme pour me distraire. Je séchais les cours de fin d’après-midi pour avoir le temps de me préparer : j’avais envie d’un bain, un long bain chaud pour me détendre.

Le temps que la baignoire ne se remplisse (luxe extrême de ma chambre d’étudiante de 9m², j’avais une « grande salle de bain avec baignoire !! »), je préparais mes habits : un petit short blanc et un dos nu blanc également. Je cherchais dans mon tiroir un string blanc en tissu transparent pour qu’il ne se voit pas sous mon short. Je prévoyais tout de même un gilet au cas où le temps se rafraîchirait, dans la nuit ou au petit matin.

 

Seule dans sa salle de bain – vidéo HD offerte par Joymii

 

Je me glissais dans le bain avec envie, l’eau étant parfumée et une musique douce en bruit de fond venant de la chambre.. Tout était parfait pour que je me détende ! J’étais si détendue que je repartais une nouvelle fois sur la plage, au bord du lac avec Xavier.

Ses mains sur mes fesses, dans l’eau, fixaient le rythme de notre danse, et je sentais sa caresse sur ma peau, malgré l’eau. Nos bouches ne se quittaient plus, nos langues semblaient liées, en fusion, comme nos deux corps. Sa bouche me quittait un instant pour titiller mon sein, mordiller mon téton puis revenait retrouver ma langue.. Mon index tournait autour de mon téton, le malaxant, le pinçant légèrement, j’allais d’un sein à l’autre, du bout du doigt ou du creux de la paume faire bander mes seins. J’avais l’impression que sa langue ne quittait plus mes tétons, il me suçait, me léchait, m’embrassait de nouveau. J’avais chaud, très chaud dans mon bain, mon autre main avait de nouveau pris place entre mes jambes, et je me masturbais ardemment en imaginant Xavier avec moi dans ce bain, jouant avec mes tétons, mon petit bouton, ses doigts me pénétrant puis… tout tourna autour de moi, dans un gémissement j’arrêtais mes caresses. Mon imaginaire m’avait rattrapé, Xavier m’avait pénétré en rêve et j’avais eu un orgasme des plus réels.

 

En sortant de mon bain,je me séchais et m’habillais l’esprit ailleurs.. J’espérais sincèrement rencontrer un homme ce soir me permettant d’oublier Xavier et notre partie de sexe au lac.. Je n’en pouvais plus de sentir la chaleur m’envahir dès que je pensais à cet après-midi, sentir mes seins pointer, mon antre s’humidifier. Oui, ce soir, il fallait que je trouve un homme pour la nuit, ou encore mieux pour le week-end pour 48h au lit, cela m’aiderait à passer à autre chose !

Je m’observais dans le miroir : mes seins n’étaient pas bien gros, c’est vrai, mais mignons, bien ronds et fermes, mon corps était harmonieux, je n’étais pas un mannequin, mais ce short m’allait plutôt bien, et mettait mes fesses en valeur. J’espérais avoir beaucoup de regards tournés vers moi ce soir !

A peine arrivée à la soirée, je retrouvais « les copains » et Xavier. Ils étaient là depuis un petit moment et semblaient dans l’ambiance. Max siffla en me voyant, me prit la main et me fit tourner sur moi-même, cela me fit rire. Du coup, tout le monde s’était retourné vers nous et nous regardait.. Quelle entrée ! je n’en demandais pas tant !

Max me fit un petit baiser sur la joue, et m’indiqua que j’étais très sexy ce soir. Xavier s’était rapproché de nous, et me tendit un verre que je prenais avec empressement, lui faisant une bise au passage. Les conversations reprenaient, et je pus faire mon petit tour tranquillement pour dire bonjour. Je profitais de ce moment pour repérer quelques beaux garçons, bien bâtis et seuls.

L’un d’entre eux semblait s’intéresser un peu plus à moi puisqu’il me suivait du regard. Je m’approchais donc de lui et me présentais. Il sentait bon, un déodorant pour homme que j’apprécie beaucoup, il devait être sorti de la douche tout récemment… Il était grand, de presque deux têtes de plus que moi, brun, déjà bronzé malgré la saison, et avec une forte musculature. Je lançais la conversation sur les salles de musculation, imaginant qu’il y passait du temps, et car je connaissais un peu les salles du coin les ayant essayées pour conserver un peu de muscle. Je tapais dans le mille, et bientôt, nous nous retrouvions au bord de la piscine, un verre à la main, à discuter.. J’appris ainsi qu’il était venu seul, invité par son cousin chez qui il était venu pour une semaine, et qui allait de groupe en groupe, connaissant tout le monde. Il n’était pas du coin, et je lui proposais de lui faire découvrir la salle où j’avais jeté mon dévolu, celle-ci ayant des machines très récentes, et bien entretenues.

Du coin de l’oeil, j’avais vu notre bande de copains se mettre à danser, et Xavier se trémoussait avec une petite blonde que je ne connaissais pas. Il avait à plusieurs reprises regardé vers nous, et était même venu nous dire qu’il y avait de quoi manger si on le voulait. Une pointe de jalousie m’avait prise le voyant avec sa nouvelle conquête, mais je ne montrais rien et m’intéressais de nouveau à mon compagnon du soir qui s’appelait Sean.

Je lui demandais, innocemment si il dormait chez son cousin, et comment il ferait si son cousin rentrait avec une copine. Il se mit à rire, et m’avoua qu’il craignait de devoir dormir à la belle étoile dans le jardin, si le cas se présentait… Le regardant dans les yeux, je l’invitais à dormir chez moi, afin qu’il ne passe pas la nuit dehors, son cousin étant déjà fort avancé dans son approche avec une de mes copines.

Sean suivit mon regard, et s’aperçut que son cousin était avec une fille, de l’autre côté de la piscine, la pelotant ouvertement.. Il ne lui fallut que peu de temps pour comprendre qu’il serait à la porte pour la nuit et que ma proposition pouvait être intéressante…

 

Au bord du lac – Acte 4  >>

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

2 réactions à Au bord du lac – Acte 3

  1. Pingback:Au bord du lac – Acte 4 - Jolie coquine

  2. Pingback:Au bord du lac – Acte 2 - Jolie coquine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>